Hotel Riomar

Sant Martí d'Empúries - L'Escala

Idioma Català Idioma Español Idioma Français Idioma English

Telèfon: +34 972770362

  Nouvelles et mises à jour de l'Hotel Riomar ACCUEIL ENVIRONNEMENT SERVICES TARIFS NOUVELLES IMAGES CONTACTER
Descobrir l'Hotel Riomar és gaudir de l'estiu
Entretien avec M. Joan Malé, propriétaire et fondateur de l'Hotel Riomar On a crée un nouveau site de l'Hôtel Riomar. Aussi, ont a eu l'idée de divulguer ce qui s'est passé dans le passé, pendant et après la construction de cet hôtel, un travail de deux familles (Male - Gardella) impliquées avec illusion. Maintenant traduit en tout un fait, l'Hotel Riomar. Pour cette raison, nous avons proposé à Mr. Joan Malé, propriétaire de l'hôtel, de nous expliquer les petits détails qui font solide toute une idée première, les aventures qu'ils ont traversé ou le motif du nom "Riomar". Mr. Malé va vous expliquer tout cela dans cet entretien. 13-12-2015 | 20:30:58 | Autor: Mercè Malé Gardella Sant Martí d'Empúries. Lundi, 7 décembre, à côté du feu de bois, confortablement installés, nous avons eu l'occasion d'interviewer M. Joan Malé, propriétaire et fondateur de l'Hôtel Riomar.

Senyor Joan, pouvez vous nous faire un peu d'histoire des débuts de l'Hôtel Riomar?
—Les débuts de l'Hotel Riomar datent des années 1960. Ma famille avait un petit fonde-restaurant à Sant Martí d'Empúries, que était avant une épicerie. Ma mère, Paquita Ros, était une excellente cuisinière. Gens de toute la Catalogne venait manger surtout les seiches cuites et la Casserole de riz que ma mère cuisinait avec grand plaisir. Elle était l'âme de la fonda et c'est elle même qui nous a encouragés dans la construction de l'hôtel.

Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de construîre l'Hotel Riomar?
—La construction de l'Hotel Riomar a débuté à la fin des années soixante, sur des terres qui ont été consacrées à la riziculture, précisément au moment où la dictature de Franco était en train de mourir. C'était une bonne conjoncture économique pour entreprendre des entreprises touristiques. Beaucoup d'étrangers venaient pour profiter du soleil et la plage à bon marché. À l'époque, il n'y avait pas trop de lieux d'hébergement. Il s'était donné le cas que, dans de nombreux villages de la Costa Brava, beaucoup de familles louaient des chambres dans leurs maisons pour faire face au boom touristique. Sur la question politique, on venait d'une époque où tout était interdit ou péché, pour commencer à respirer l'air de la liberté dans un laps de temps record.


Il était facile d'entreprendre une telle aventure?
—Les débuts etaient très difficiles et compliqués. Il y avait peu d'argent mais nous étions jeunes et nous avions de la force morale pour eterprendre un projet qui allait changer notre vie. Nous avons eu l'aide des bancs et des amis pour financer le projet hôtelier et pour faire face aux nombreuses dépenses. Presque tout ce que nous avions gagné , à la fin de la saison, nous l'invertissions pour agrandir et améliorer les services pour nos clients.

Nous savons que la construction de l'hôtel a été effectuée pendant différentes périodes de temps. Pouvez-vous expliquer le développement de ces différentes étapes de la construction de l'hôtel?
—La construction de l'hôtel a commencé l'année 1969, et année après année, nous rajoutions plus de chambres et plus de services. Au début des années 80, nous avons mis en service le bâtiment Annexe Solivent et le Bar-Terrasse. La piscine et un immeuble d'appartements (qui s'appelle "Els vents") ont été inaugurés par la décennie des années 90. Il ne faut pas oublier le jardin, un des points forts de l'hôtel. Le jardin a grandi au fil des années et en été il montre toute sa splendeur.

Des services qui n'étaient pas dans le village ont été inclus dans la planification de l'Hotel Riomar?
—Nous avons toujours voulu donner un service personnalisé à nos clients, loin de la foule. Sant Martí d'Empúries est un endroit où vous ne trouverez pas de discothèques, boîtes ou routes très fréquentées et le soir vous pouvez vous reposer et dormir tranquillement. Nombreux clients reviennent pour l'amabilité de notre personnel et pour la paix dans cet endrôit paradisiaque. Nous sommes spécialisés dans le tourisme familial. Ici, les enfants ont de l'espace pour courrir et jouer. Nous acceptons également les animaux de compagnie, sans payer aucun supplément.

Géographiquement, comment pouvez-vous apprécier la situation de l'hôtel? De qui était l'idée du nom "Riomar"?
—Nous sommes très près de la plage du Riuet, une plage idéale pour la pratique de la planche à voile et le kitesurf, très près du village de Sant Martí d'Empúries. Ce lieu a toujours été caractérisé par la tranquillité et la beauté du paysage. Le fait que nous sommes près de l'embouchure d'une rivière, la rivière Vell, m'a donné l'idée d'avoir choisi le nom de Riomar.


Pouvez-vous nous dire d'autres idées que vous avez eu?
—Au début des années 90, nous avons eu l'idée d'organiser un barbecue avec sangria et dancing à la terrasse de l'hôtel. L'idée était si bonne que nous faisons encore ce barbecue tous les mardis, pendant les mois de juillet et août. Le mois de septembre, nous faisons une gigantesque paella en plein air. Nous savons que les visiteurs aiment bien profiter d'un bon plat de paella à l'ombre des mûriers de la terrasse.

M. Joan, quel était le secret qui a captivé les clients et qui vous a permis de conserver la fidélité des clients?
—Nous pouvons dire que la construction de l'Hotel Riomar n'aurait pas été possible sans la confiance placée par tous les clients qui ont passé leurs vacances dans cette magnifique région de la Costa Brava. Actuellement à l'ère des nouvelles technologies et de nombreux changements, nous espérons relever les défis de l'avenir avec la même force qui nous a incité à entreprendre ce projet, c'est pour ça que nous voulons aussi faire face à ces progrès. Avant, les enfants, les adolescents et les personnes âgées, remplissaisent la piscine et la plage. Maintenant, ils se divertisent avec de gadgets electroniques, ordinateurs ou portables et c'est pour ça que nous offrons des espaces WIFI et des endroits pour practiquer ces nouvelles tecnologies.

Et ainsi se termine l'interview que nous avons faite à M. Joan Malé, qui nous invite à visiter l'Hôtel Riomar, à le connaître et à l'apprécier.

Vous ne regretterez pas!

Totes les Notícies